FICHES CONSEILS POUR VOTRE FUTUR CHIOT

cliquez sur moi pour lire les conseils de l'eleveur


Vous venez d’acquérir un Berger blanc Suisse. Il est noble et élégant et fait preuve d’une forte personnalité tout en restant calme et équilibré. Il vous apportera joie et satisfaction en suivant quelques conseils et surtout en l’aimant à sa juste valeur. 


1.       Généralités sur le comportement canin

D’une façon générale, l’homme a reçu et reçoit plus du chien que le chien ne reçoit de l’homme.

Une grande partie des caractéristiques canines actuelles, paraît s’être établie sous l’influence humaine.

Le chien a donc tiré un enseignement de l’homme qui, à son tour, s’efforce de le « dresser », donc l’influencer à son profit.

Le chien n’est supérieur, ni inférieur à l’homme. Il est tout simplement différent comme le sont les différentes espèces animales entre elles.

Et pourtant, l’homme et le chien parviennent à communiquer entre eux.

C’est à partir de l’absence de cette communication que certains litiges vont apparaître entre l'homme et le chien.

Chez une majorités d’individus, un chien ne voulant pas exercer un exercice ou obéir à un ordre, n’est qu’un «  mauvais chien, peu intelligent ».

C’est bien sûr absolument faux ! Un maître parviendra à se faire obéir de son chien, uniquement s’il communique avec lui ; chacun de nous, doit savoir se remettre en question à chaque difficulté rencontrée avec son chien.

Le chien essaiera toujours de faire passer un message à son maître que celui-ci comprendra une fois sur dix voire même jamais.

Cette communication si elle est bien faite est la clef du dressage.

Chez l’homme comme chez le loup, les tâches sont également distribuées à chacun ; seul le chef décide !

Dans le cadre de l’éducation de votre chien, le chef s’est vous !

Vous qui possédez un chien, quelle que soit la race ou sa taille, quels que soient les problèmes que vous avez pu avoir avec lui, ce n’est pas lui le responsable : alors ne le rejetez pas, ne vous faites pas une mauvaise opinion de lui.

Essayez plutôt de voir ses capacités et sa bonne volontés à vous satisfaire.


2.       L’éducation

L’ARRIVEE A LA MAISON

Toute la famille est heureuse de ce nouvel arrivant. Pensez à lui : il quitte l’élevage, ses frères et sœurs et ne vous connaît pas.

Posez le au sol et laissez le découvrir son nouvel univers.

Respecter son sommeil.

LA PREMIERE NUIT

Mettez le dans une pièce calme, au chaud et laissez-le.

Même s’il pleure ou aboie, il est en sécurité, ne vous déplacez pas que ce soit pour le rassurer ou le gronder. Il associerait ses cris à votre retour.

Il se calmera de lui-même et de nuit en nuit se sera plus paisible.

EDUCATION

Il vous faudra lui donner une bonne éducation. Le berger blanc est une race très sensible, ne l’oubliez jamais. Vous obtiendrez plus en l’encourageant qu’en le sanctionnant. Ne le battez jamais, l’intonation seule de votre voix suffira. Mettez-vous à sa portée et vous pourrez tout lui demander. Il faut le mettre en confiance dès son plus jeune âge, côtoyer le plus de monde possible.

C’est une race qui peut tout faire, du chien de compagnie au chien de défense en passant par chien guide d’aveugle au chien de traîneau.

     ·  Pour obtenir une bonne obéissance, interdisez-lui certains lieux comme la chambre à coucher, le canapé…Ces lieux sont votre «propriété », en prendre possession lui donnerait un statut de dominant.

     ·  En cas de fugue ou de difficultés au rappel, NE JAMAIS PUNIR VOTRE CHIOT LORSQU’IL SE DECIDE A VOUS REJOINDRE. Vos retrouvailles doivent être une fête pour l’encourager à revenir plus vite la prochaine fois.

Il ne doit pas associer son retour vers vous avec une réprimande quelconque.

     ·  Habituez le dès le départ à rester seul (même si vous êtes en vacances, pensez à la rentrée…)

Evitez les rituels au moment de votre sortie : vous devrez agir exactement comme si vous changiez de pièces.

De même pour votre retour, attendez quelques minutes pour lui dire bonjour, en limitant les effusions.

RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES

·  Les chiots changent leurs dents entre 4 et 6 mois.

·  Les premières chaleurs apparaissent généralement entre 8 et 15 mois.

·Attention aux dangers que représente une maison : plantes vertes toxiques, fils électriques, poubelles, produits d’entretien, petits objets que le chiot peut manger (cause d’occlusion intestinale).

·  Veillez à ne pas faire tomber votre chiot (table, chaise, lit…) et évitez de le faire sauter ou prendre les escaliers tant que sa croissance n’est pas stabilisée.

·  Il est impératif de respecter ses moments de sommeil.

·Attention de ne pas laisser votre chiot seul dans votre véhicule afin de limiter les risques vols et les coups de chaleur lorsqu’il fait chaud.

·Votre chiot ne doit pas quémander à table.

·Habituez le à être transporté, brossé et touché par des personnes différentes.


3.       L’alimentation

ALIMENTATION CONSEILLEE : PURINA PROPLAN

Ne négligez pas la qualité de son alimentation, la bonne forme de votre chien en dépend. N’allez pas systématiquement au moins cher, votre chien pourrait en subir les conséquences. Le pic de croissance chez le berger blanc se situe vers l’âge de 3 mois et c’est une étape qui conditionnera sa vie. Ses repas seront donnés à heure fixes et correctement dosés en quantité et en nombre, sans oublier de l’eau fraîche et propre à volonté.

Jusqu’à 6 mois……….3 fois par jour (diviser par 3 le poids de nourriture prescrite par jour.)

De 6 mois à 1 an……...2 fois par jour (diviser par 2 )

A partir de 1 an……….1 repas par jour plutôt le soir (risque de torsion de l’estomac)  

Nous vous déconseillons de changer de marques d’aliments. 

Si toute fois vous souhaitez le faire, assurez vous que la nouvelle composition est de minimum 30% de protéines essentielles pour une bonne croissance.

Assurez une période de transition pendant laquelle vous mélangerez les deux marques afin d’évitez toute diarrhée due au changement d’alimentation.

Ne jamais donner de sucre, de bonbon, de glace, de chocolat…Ces aliments n’apporte rien à votre chiot et le ferait grossir inutilement.

Comme friandise, préférer une portion de gruyère ou des gâteau pour chiens.

Attention toutes fois à ne pas trop en donner.

DYSPLASIE    

Attention, un chiot trop lourd peut devenir dysplasique.

Avant 15 mois, évitez de lui faire monter ou descendre les escaliers ainsi que les sports intensifs (pas de saut).                                                  


4.       Les vaccins

Le chiot est vacciné une première fois : c’est la primo-vaccination.

Un rappel est effectué 1 mois après, plus la rage. Le vaccin de la rage doit être effectué à partir de 3 mois.

Puis tous les ans.

Votre chiot n’est protégé des maladies que 15 jours après le deuxième rappel de vaccination.


5.       Soins et hygiène

VERMIFUGE

1 fois par mois jusqu’à 6 mois et ensuite 2 fois par an. (strongid, drontal, dolthène…)

OREILLES

Inspectez régulièrement les oreilles, ne les laissez pas sécréter des saletés, ce qui engendrerait des infections.

N.B. évitez d’utiliser des cotons tiges.

BROSSAGE

Brossez le 1 fois par semaine et plus souvent en période de mue.

PARASITES

Bien surveiller à ce que votre chien ne contracte pas de parasites. Il vaut mieux prévenir que guérir.

Collier anti-puces, anti-tiques, produit anti-parasitaires tous les mois tel que frontline, advantix (en pipette tous les mois, cher mais efficace.) N’oubliez pas de traiter aussi l’environnement.

 Pour le bien-être des hanches de votre chien, il est vivement déconseillé de lui faire monter et descendre les escaliers, de le faire sauter avant la fin de sa croissance. Attention aussi au carrelage glissant qui pourrait être dangereux pour celles-ci.

 

JE VOUS SOUHAITE A TOUS DEUX BEAUCOUP DE BONHEUR ENSEMBLE ET LONGUE VIE A VOTRE NOUVEL AMI.